Rechercher

VICTOIRE!!

Lettre d'Anne Coffinier et toute l'équipe de Créer son école - Educ'France


" Chers amis, chers bienfaiteurs, Chers candidats au bac et chers parents d'élèves,

VICTOIRE !

Le ministre Blanquer vient d’annoncer ce soir, au journal de France 2, qu’il accédait enfin à la requête de Créer son école - Educ'France de traiter plus équitablement les candidats au bac des établissements privés hors contrat ! Concrètement, cela veut dire que les élève du hors-contrat ne passeront en présentiel que les 2 spécialités, la philo et le grand oral. Et non plus ce terrible mur de 9 à 14 épreuves terminales, là où ceux du public n’avaient à passer que 2 épreuves : la philo et le grand oral. Jean-Michel Blanquer vient de l'annoncer à l'issue de deux journées de manifestations, de deux recours au Conseil d’État où nous avons fédéré pas moins de 235 requérants, de multiples échanges et notes avec le ministre et son cabinet de la part de la coalition que nous avons montée, et d'un grand plan de sensibilisation médiatique que nous avons conçu et appliqué. Je pense notamment au témoignage très important de Joséphine qui interpelait avec justesse le président de la République : Voir la vidéo Tout cela a payé. C’est une vraie victoire, et c’est grâce à vous qu’elle a pu être obtenue ! Par la coalition inédite qu’elle a construite et fédérée autour d’elle, Créer son école - Educ'France a réussi le pari de mobiliser de nouveaux soutiens, et de nouveaux relais médiatiques au bénéfice de la liberté scolaire, liberté sacrée de pouvoir donner à nos enfants l’éducation qui leur convient et non celle d'un moule unique. Afin que leurs spécificités et leurs talents soient pris en compte avec respect. Pour les jeunes lycéens et futurs citoyens qui se sont mobilisés, cette lutte aura été l'occasion d'apprendre concrètement que la justice n'est jamais acquise, que nos libertés doivent être défendues sans cesse et qu’on ne perd que les combats qu’on ne mène pas jusqu’au bout et avec tout son cœur et son intelligence ! Les écoles privées hors contrat apportent une contribution fondamentale et nécessaire à la France, à la République, à la jeunesse. Ces mois de combat auront permis de le montrer, comme les mois de débat concernant la loi sur le séparatisme auront permis de faire connaître largement à quel point la liberté d'enseignement est un bien précieux que nous avons tous intérêt à préserver et à défendre. Il est temps que l’État tourne la page de la guerre scolaire pour reconnaître pleinement ce que d'autres approches et cadres d’enseignement que l’Éducation nationale peuvent apporter à la France. Et je crois que cela commence ce soir ! :-)) "

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout